Energies renouvelables

Energies renouvelables

Le SDESM accompagne ses communes adhérentes et les EPCI pour le développement des énergies renouvelables, qu’elles soient sous la forme d’électricité ou de chaleur. Cette page vous présente les différentes modalités d’accompagnement du SDESM thématique par thématique. En complément, le SDESM est amené à proposer des démarches groupées ou d’appels à projets, notamment dans le cadre des Contrats d’Objectifs Territoriaux ou Patrimoniaux, permettant ainsi aux communes bénéficiaires de disposer d’une démarche groupée d’accompagnement technique à l’élaboration de projets ENR, mais également de bénéficier d’aides financières dédiées, notamment celles de l’ADEME (Fonds chaleur) et du Conseil Régional d’Île-de-France (appel à projet électricité renouvelable).

Electricité renouvelable

La production d’électricité renouvelable se caractérise sur le territoire de Seine-et-Marne par trois principaux moyens de production (hors biogaz de décharge et unités de valorisation énergétique) :

eolienne.jpg

  • Eoliennes (environ 36 MW en 2019) : production d’électricité grâce au vent, et caractérisée par les puissances installées par éolienne
    • le grand éolien : puissance > 350 kW
    • le moyen éolien : puissance entre 36 kW et 350 kW
    • le petit éolien : puissance entre 1 kW et 36 kW
    • le très petit éolien : puissance < 1 kW

pv.jpg

  • Panneaux solaires photovoltaïques (environ 52 MW en 2019) : production d’électricité à partir du rayonnement solaire
    • en toiture
    • au sol sous forme de centrales

hydraulqiue.jpg

  • Hydraulique (environ 10 MW en 2019) : production d’électricité grâce au courant des cours d’eau
    • Turbine sur petite installation
    • Barrage/écluse

 

Sur ces trois thématiques, le SDESM intervient conjointement avec la SEM Energies du SDESM sous différentes formes pour accompagner vos projets d’énergies renouvelables :

Cartographie de potentiels via la plateforme SIG Arcopole 

  • Cadastre éolien en Seine-et-Marne, caractérisant les zones les moins contraintes pour le développement d’éoliennes sur le département.
  • Potentiel hydroélectrique des cours d’eau non fluviaux et des ouvrages les plus favorables à la conversion en système de production d’électricité

Etudes de dimensionnement et portage économique des projets photovoltaïques :

Depuis mai 2018, le SDESM réalise des pré-études de dimensionnement et d’opportunité économique pour les installations de panneaux solaires photovoltaïques, grâce à une formation organisée auprès de l’organisme TECSOL et à l’acquisition de licences d’utilisation du logiciel professionnel PVSYST.

Que vous souhaitiez développer une centrale au sol, en toiture existante ou sur un bâtiment à construire appartenant à votre patrimoine, n’hésitez pas à nous solliciter afin que nous puissions étudier les opportunités technique et économique de votre projet.

L’accompagnement se fait en 4 étapes :

  1. Visite de terrain afin de visualiser l’emplacement réel du projet et son environnement direct (ombrage, angle de toiture, obstacles etc…)
  2. Simulation 3D du projet sous l’outil PVSYST et évaluation de l’équilibre économique du projet
  3. Restitution des résultats au territoire.

Si le projet est favorable, plusieurs options s’offrent alors à vous :

  • Porter l’investissement directement pour votre compte propre
  • Déléguer au SDESM le portage économique et l’exploitation de l’installation photovoltaïque pour les installations < 36kWc
  • Proposer à la SEM Energies du SDESM de porter le projet si l’installation est supérieure à 36KWc

Chaleur renouvelable et réseaux de chaleur

La chaleur renouvelable englobe l’ensemble des moyens de productions permettant de chauffer un bâtiment ou un ensemble de bâtiments à partir d’énergies renouvelables.

Les principaux moyens de production de chaleur renouvelable identifiés en Seine-et-Marne pour chauffer les bâtiments sont :

  • La biomasse, bois essentiellement :

biomasse.jpg

  • La géothermie :

              geothermie.png

  • Le solaire thermique :

        solaire_thermique.png

 

La distribution de la chaleur renouvelable peut se faire sous 3 formes :

  • Individuelle : alimenter un seul bâtiment abritant le système de production 
  • Réseau de chaleur technique : une chaufferie alimente plusieurs bâtiments appartenant à la commune ou à l’EPCI 
  • Réseau de chaleur publique : une ou plusieurs chaufferies alimentent plusieurs bâtiments appartenant à plusieurs clients (commune, copropriété, logements sociaux…) 

Sur cette thématique regroupant différentes énergies, le SDESM vous accompagne pour étudier l’énergie la plus favorable pour alimenter vos bâtiments en chaleur et en eau chaude sanitaire et étudier l’opportunité de créer un réseau de chaleur technique ou public. L’accompagnement s’adosse en grande partie à la mission de Conseil en Energie Partagé 

  • Visite de terrain permettant de qualifier la faisabilité d’un remplacement des anciens systèmes de production de chaleur par des systèmes renouvelables et d’opportunité à créer un réseau de chaleur (distance, diversité et usage des bâtiments).
  • Pré-étude d’opportunité technique et financière comparant différentes formes d’énergies renouvelables avec restitution des résultats et des préconisations.
  • Si avis favorable du territoire pour initier un projet, appui technique du SDESM pour la réalisation d’une étude de faisabilité, à l’élaboration du cahier des charges et à l’analyse des offres.
  • Dans le cas d’un réseau de chaleur publique, le SDESM peut se voir transférer la compétence réseau de chaleur et gérer l’exploitation de celui-ci dans le cadre d’une délégation de service public par exemple.

Méthanisation

metahniseur.jpg

La Seine-et-Marne est le premier département producteur de bio-méthane de la Région Île-de-France avec plus de 98% du biométhane injecté sur le réseau de gaz en 2018, 108GWh, et avec un rythme qui ne devrait que s’amplifier dans les prochaines années. Le bio-méthane est obtenu par fermentation de déchets organiques en l’absence d’oxygène dont les produits intrants peuvent être agricoles, alimentaires, boues de STEP, etc. Le rôle du SDESM est notamment de favoriser le développement de la méthanisation dite «territoriale» ou collective, à savoir une méthanisation regroupant une diversité d’intrants organiques provenant de diverses activités générées sur un territoire donné et de générer une activité économique à part entière sur le territoire accueillant l’installation. Le SDESM vous accompagne pour étudier un tel projet, à travers notamment le financement en totalité de l’étude de faisabilité. Un premier projet a bénéficié de ce service : une future installation à Dammarie-les-Lys, dont l’étude de faisabilité initiale conduite par le SDESM a permis d’aboutir à la concrétisation avec la SEM Bi-métha 77.