• Taille du texte: Augmenter +6%
  • Taille du texte: Diminuer -6%

Current Size: 100%

Origine du projet

En 2009, aucune structure publique du département n’avait entrepris de collecter et de structurer les informations relatives aux réseaux secs, notamment celles ayant trait à leur géolocalisation.

Pour combler ce manque, le SIESM puis le SMERSEM ont fait le choix de se doter d’un outil SIG portant sur l’ensemble des réseaux secs.

Les outils SIG développés par les AODE (Autorités Organisatrices de la Distribution d’Electricité) dans les différents départementaux français permettent aux communes adhérentes de bénéficier à tout moment d’un accès à une grande diversité de données territoriales les concernant :

  • le plan cadastral vectorisé
  • les informations littérales foncières associées au plan cadastral (pour les maires),
  • les réseaux de distribution d’énergie concédés,
  • le réseau communal d’éclairage public,

La disponibilité de ces couches d’information présente un intérêt évident compte tenu de la recrudescence durable des opérations d’enfouissement des réseaux secs. Les données sont intégrées progressivement, au rythme de leur acquisition, commune par commune.